Les actualités


Journées Itinérantes des Francophones d'Éthique et de Soins de Santé (JIFESS)


XXèmes JIFESS – AVIGNON (Palais des Papes)

Le questionnement éthique face au refus d’aide et de soins

Comment proposer une juste présence? – Quelles réflexions d’équipe? – Quelles organisations aidantes et apaisantes? – Quel accompagnement des professionnels?

L’exercice des différents métiers de la relation à l’humain qui poursuivent le but d’apporter de l’aide ou de prodiguer des soins confronte régulièrement les professionnels au refus des personnes concernées.

 

Comment interpréter ce refus ? Est-ce le signe d’une incompréhension, d’une peur, d’une méfiance voire d’une défiance ? Est-ce une façon de rappeler ou d’affirmer sa présence face à un comportement ressenti comme autoritaire ? Est-ce une manière d’essayer d’exister et de vouloir garder le contrôle de sa vie alors que l’on se sent diminué ou impuissant et que l’on ne perçoit aucun horizon motivant, réjouissant ? Est-ce le rejet des efforts qui s’imposent ou que l’on impose et qui sont perçus comme inappropriés ou insensés ? Est-ce l’expression d’une lassitude de vivre face à une existence dont les conditions et les contraintes apparaissent comme trop lourdes à porter voire inaccessibles ou injustifiées ?

 

Autant d’interrogations et bien d’autres qui mettent les professionnels face à des dilemmes qui les conduisent à se sentir tiraillés entre leur volonté d’aider, de soulager, d’apaiser et la réalité complexe et singulière des situations humaines au sein desquelles ils interviennent et qu’ils veulent respecter.

 

L’éthique en tant que visée du bien dans l’aide apportée, dans les soins prodigués, met les professionnels à rude épreuve dans leur quête d’un juste soin, d’une juste présence, d’un juste accompagnement. La pertinence de leurs actions se trouve ainsi soumise à leur compréhension de ce qui se vit et s’agite intérieurement dans chacune de ces situations. Une pertinence qui fait appel à la nature de leur questionnement et à la qualité de leurs réflexions tant individuelles que d’équipe mais qui interpelle, également, leurs modalités et moyens d’actions autant que leurs formations.

 

Le contenu du colloque a pour objectif de nourrir la réflexion et de partager des expériences et travaux de recherche en vue d’éclairer les professionnels face au refus d’aide et de soins, en sorte de les aider à identifier des voies d’actions et des manières d’être et de faire porteuses de sens et respectueuses des personnes. Il permettra, également, de repérer les caractéristiques d’une organisation aidante et apaisante propice à faciliter et à soutenir des pratiques pertinentes. Il contribuera, enfin, à identifier des modalités innovantes de formation et d’accompagnement des professionnels.

 

Ces deux journées s’adressent aux professionnels et bénévoles de l’ensemble du système de soins, du social et de l’action médico-sociale ainsi qu’aux enseignants et chercheurs en ces domaines. Elles se dérouleront dans le cadre historique et prestigieux du Palais des Papes situé au cœur de la ville d’Avignon.

 

Les journées conjugueront des séances plénières ainsi que des séances parallèles et des ateliers en groupes plus restreints favorables aux échanges, au débat et à l’ouverture aux expériences et travaux issus de différents pays.

 

Une soirée festive sera proposée à l’issue du premier jour.

 

Nous espérons vous y rencontrer nombreux, dans un esprit de découvertes, d’échanges et de convivialité.

Avignon, Palais des Papes

20 et 21 octobre 2022

Programme et inscription →

XXIèmes JIFESS – Les Sables d’Olonne (Palais des congrès “Les Atlantes”)

Ré enchanter la formation et la pédagogie aux métiers de la santé

Un enjeu de société et un défi éthique

 

Si l’on évoque fréquemment les difficultés de recrutement et de fidélisation des professionnels de la santé et si l’on interroge tout aussi fréquemment la pertinence tant des programmes de formation que des méthodes pédagogiques employées, il nous a semblé important, en misant sur les effets bénéfiques et durables de la formation, de questionner les fondamentaux et les liens qui unissent projets et motivations professionnels d’une part, et contenus et méthodes de formation d’autre part.

Il s’agit, de la sorte, d’oser regarder au-delà des réalités actuelles et de s’en détacher quelque peu afin d’entamer ensemble – dans une perspective éthique – un exercice d’audace et de créativité, susceptible de contribuer à réenchanter la formation et la pédagogie aux métiers de la santé, sans oublier, vu les liens étroits qui les relient, les métiers du travail éducatif et social.

Réenchanter, c’est vouloir « (en)chanter » à nouveau et autrement pour en éprouver, grâce à une nouvelle mélodie et à de nouvelles paroles, plus de joie. C’est chercher à régénérer le sens et en éprouver du plaisir. C’est se dire : « au nom de notre responsabilité sociale et de notre engagement professionnel, nous pouvons, nous devons agir pour faire autrement, car nous avons une vision, une ambition et un désir d’évolution pour que demain soit plus réjouissant ».

Réenchanter, c’est oser l’utopie créatrice, celle qui permet de « regarder vers les étoiles » pour éclairer et dessiner les pourtours d’un futur désirable, tout en « gardant les pieds sur terre » afin de ne pas perdre le sens de la réalité…

À l’occasion de ces XXIe Journées dédiées pour la sixième fois à l’éthique de la pédagogie et de la formation, nous vous proposons d’ensemble penser et partager nos réflexions et expériences, nos recherches, nos suggestions, voire nos convictions en vue de contribuer à réenchanter :

  • Les programmes et référentiels de formation et leur temporalité pour une juste appropriation des savoirs et des techniques, et aussi pour un éveil à la conscience morale et aux exigences éthiques de l’exercice des métiers auxquels ils préparent ;
  • Les projets pédagogiques et la place qu’on y accorde aux cheminements intérieurs, à la patience et à l’accompagnement que de tels cheminements requièrent malgré la place donnée à la formation de grands groupes d’étudiants et d’élèves ;
  • Les conditions d’accès aux formations et l’aide à la mise à niveau, sinon à l’acquisition, des fondamentaux intellectuels et éducationnels que ces formations nécessitent ;
  • Les modalités d’accompagnement des apprenants dans la découverte et l’appropriation des exigences associées à leur nouveau « métier d’étudiant » ;
  • Le goût pour la culture générale et la sensibilité aux arts pour une relation de soin humainement enrichie ;
  • Le rapport aux corps – le sien et celui d’autrui-, à la dépendance, à la sexualité, à la mort ;
  • Les modalités d’une interprofessionnalité et de passerelles entre les filières ;
  • La valeur et la qualité des stages en élaborant avec les services de pratique clinique de véritables projets pédagogiques accompagnés par des référents disponibles et formés ;
  • Et d’autres suggestions propices à dessiner et à alimenter un futur désirable…

Au fond, l’enjeu de société et le défi éthique ne sont-ils pas de réenchanter la formation afin que celle-ci s’inscrive dans une politique orientée par le sens du bien commun, au-delà des intérêts politiciens et des replis corporatistes ?

Ce colloque permettra d’échanger des réalités et des expériences issues notamment de France, de Belgique, du Luxembourg, de Suisse et du Québec.

Il se déroulera durant deux Journées au bord de l’Océan dans le cadre accueillant – enchanteur – du Palais des Congrès des Sables d’Olonne en Vendée. Ces Journées conjuguent des séances plénières, des séances parallèles en groupes plus restreints et des tables rondes. Une présentation de contributions sur posters y est proposée en permanence.

Un moment festif à l’issue de la première journée y sera également organisé.

Les séances parallèles ainsi que la présentation sur posters seront organisées à partir d’un appel international à communications qui a pour objectif de permettre aux professionnels des différents métiers concernés ainsi qu’aux chercheurs et aux étudiants de présenter :

  • Leurs travaux ;
  • Leurs expériences et les enseignements propices à réenchanter les formations et les méthodes pédagogiques ;
  • Leurs recherches en cours ou en projet.

Les Sables d'Olonne, Palais des congrès "Les Atlantes"

11 et 12 mai 2023

Programme et inscription →

XXIIèmes JIFESS – Le Mans (Université)

Inclusion, exclusion et vulnérabilités sociales

Quelle vigilance éthique pour un juste accompagnement?

Le Mans, Université

19 et 20 octobre 2023

Programme et inscription →