XXèmes JIFESS – AVIGNON (Palais des Papes)

Le questionnement éthique face au refus d’aide et de soins


Comment proposer une juste présence? – Quelles réflexions d’équipe? – Quelles organisations aidantes et apaisantes? – Quel accompagnement des professionnels?


20 et 21 octobre 2022
Avignon, Palais des Papes
Tarifs : 200 à 325 €

L’exercice des différents métiers de la relation à l’humain qui poursuivent le but d’apporter de l’aide ou de prodiguer des soins confronte régulièrement les professionnels au refus des personnes concernées.

 

Comment interpréter ce refus ? Est-ce le signe d’une incompréhension, d’une peur, d’une méfiance voire d’une défiance ? Est-ce une façon de rappeler ou d’affirmer sa présence face à un comportement ressenti comme autoritaire ? Est-ce une manière d’essayer d’exister et de vouloir garder le contrôle de sa vie alors que l’on se sent diminué ou impuissant et que l’on ne perçoit aucun horizon motivant, réjouissant ? Est-ce le rejet des efforts qui s’imposent ou que l’on impose et qui sont perçus comme inappropriés ou insensés ? Est-ce l’expression d’une lassitude de vivre face à une existence dont les conditions et les contraintes apparaissent comme trop lourdes à porter voire inaccessibles ou injustifiées ?

 

Autant d’interrogations et bien d’autres qui mettent les professionnels face à des dilemmes qui les conduisent à se sentir tiraillés entre leur volonté d’aider, de soulager, d’apaiser et la réalité complexe et singulière des situations humaines au sein desquelles ils interviennent et qu’ils veulent respecter.

 

L’éthique en tant que visée du bien dans l’aide apportée, dans les soins prodigués, met les professionnels à rude épreuve dans leur quête d’un juste soin, d’une juste présence, d’un juste accompagnement. La pertinence de leurs actions se trouve ainsi soumise à leur compréhension de ce qui se vit et s’agite intérieurement dans chacune de ces situations. Une pertinence qui fait appel à la nature de leur questionnement et à la qualité de leurs réflexions tant individuelles que d’équipe mais qui interpelle, également, leurs modalités et moyens d’actions autant que leurs formations.

 

Le contenu du colloque a pour objectif de nourrir la réflexion et de partager des expériences et travaux de recherche en vue d’éclairer les professionnels face au refus d’aide et de soins, en sorte de les aider à identifier des voies d’actions et des manières d’être et de faire porteuses de sens et respectueuses des personnes. Il permettra, également, de repérer les caractéristiques d’une organisation aidante et apaisante propice à faciliter et à soutenir des pratiques pertinentes. Il contribuera, enfin, à identifier des modalités innovantes de formation et d’accompagnement des professionnels.

 

Ces deux journées s’adressent aux professionnels et bénévoles de l’ensemble du système de soins, du social et de l’action médico-sociale ainsi qu’aux enseignants et chercheurs en ces domaines. Elles se dérouleront dans le cadre historique et prestigieux du Palais des Papes situé au cœur de la ville d’Avignon.

 

Les journées conjugueront des séances plénières ainsi que des séances parallèles et des ateliers en groupes plus restreints favorables aux échanges, au débat et à l’ouverture aux expériences et travaux issus de différents pays.

 

Une soirée festive sera proposée à l’issue du premier jour.

 

Nous espérons vous y rencontrer nombreux, dans un esprit de découvertes, d’échanges et de convivialité.

À propos des JIFESS

Les Journées itinérantes francophones d’éthique des soins de santé sont organisées par le GEFERS dans une région ou un pays en collaboration avec des partenaires locaux. Elles s’adressent à tous les professionnels du système de soins sans distinction de qualification. Elles concernent tous les lieux de la pratique tant dans les différents types d’établissements de soins, qu’en cabinet individuel et de groupe ou à domicile.

Résolument tournées vers une éthique du quotidien, elles poursuivent le but de réunir des professionnels en vue de :

  • partager des interrogations et expériences
  • proposer des connaissances
  • susciter des réflexions relatives aux questions éthiques que soulèvent :
    • la pratique quotidienne des soins
    • leurs modalités d’organisation
    • la formation initiale et continue des professionnels.

Organisées durant deux journées consécutives, elles conjuguent des séances plénières et des sessions parallèles.